Acheter une maison neuve en couple : mode d’emploi

Certes, acheter une maison neuve à deux est un atout majeur pour un jeune couple. Les banques considèrent en effet d’un très bon œil ce type de profil. Pourquoi ?  Elles espèrent les fidéliser en les accompagnant sur le long terme dans leur projet de vie. Oui, mais… il y a un mais. En cas de décès ou de séparation, tous les couples ne sont pas logés à la même enseigne. Le sort réservé au conjoint survivant ou à l’ex-compagne (on) est intrinsèquement lié au régime matrimonial choisi… ou pas ! Maisons Partout fait le bilan des différentes situations.

 

Achat d’une maison neuve et mariage :  le régime le plus protecteur

Si vous voulez acquérir une maison neuve en couple, il vaut mieux vous marier ! En effet, il s’agit à la fois du régime le plus simple, mais aussi le plus protecteur. Si vous ne vous mariez pas sous le régime de la séparation de biens, la communauté réduite aux acquêts s’applique. De fait, chacun dispose des mêmes droits à l’égard du bien acheté. Si vous aviez des biens avant le mariage, votre époux (se) en possède alors légalement la moitié. En cas de décès ou de séparation, le logement revient au survivant. Il dispose ainsi de l’usufruit de la maison neuve.

Mais attention ! Ce principe ne s’applique pas en cas de famille recomposée. Ainsi, si votre époux(se) a eu des enfants d’une précédente union, vous ne posséderez qu’un quart du bien immobilier. Les parents du conjoint décédé hériteront des parts immobilières de ce dernier. Seule façon de contourner le problème : la rédaction d’un testament.

Autre réserve : si l’un des époux finance entièrement le bien ou pour plus de 50%, le logement lui appartient totalement. En cas de divorce, le propriétaire versera une indemnité à celui qui n’aura pas financé la moitié du bien.

 

 

Lors d’un premier rendez-vous avec un conseiller Maisons Partout, vous pourrez faire le point sur votre situation familiale. Si cela s’impose, vous aurez le temps, durant la construction de votre prochaine demeure, de procéder aux adaptations juridiques nécessaires.

 

Achat d’une maison neuve et PACS :  pourquoi pas… à condition…

Le PACS est intéressant si, dans l’acte d’achat, une mention précise les montants respectifs engagés dans ledit achat. En l’absence de cette mention, quand l’un des Pacsés vient à décéder, l’autre peut acquérir la maison. Une condition toutefois : s’acquitter des droits de succession… souvent très élevés. Seul le testament permet au survivant d’être exonéré de ces droits de succession. Si le couple Pacsé a des enfants, le survivant dispose de ce que l’on appelle la “quotité disponible”. Son calcul dépend du nombre d’enfants. Ainsi, s’il y a deux enfants, le survivant bénéficie du tiers de la valeur de la maison. Il faudra diviser la valeur de la maison par le nombre de personnes (3 si deux enfants, 4 si trois …).

 

Achat d’une maison neuve et concubinage : un cocktail explosif !

Il s’agit de la formule la moins protectrice, le concubin étant considéré comme un “tiers”. Ainsi, en cas de décès, le concubin survivant peut disposer de l’usufruit de la maison. Une condition : un testament qui le stipule explicitement doit avoir été établi par le (la) défunt(e). Charge au suvivant de s’acquitter des frais de succession qui peuvent atteindre jusqu’à 60% de la valeur du bien.

En cas de vie en concubinage, le régime de séparation de biens s’applique lors de l’achat d’une maison neuve. Sur l’acte d’achat, il est fortement recommandé d’inscrire le montant initial versé par chacun des concubins. Ainsi, en cas de séparation, chacun reprend “ses billes”, correspondant au montant initial investi. Enfin, halte aux idées recues ! La constitution d’une SCI (Société Civile Immobilière) ne vous dispense pas de vous acquitter des frais de succession.

 

Achat d’une maison neuve : dans tous les cas, a-ssu-rez-vous !

Quel que soit votre régime matrimonial, si vous recourez au financement, votre banque vous fera signer une clause de solidarité. Ce document permet de sécuriser le prêt que votre banque vous accorde. En le signant, vous vous engagez, même si vous vous séparez, à le rembourser en intégralité. Pour ce faire, deux options s’offrent à vous. Soit l’un des deux conjoints dispose des ressources suffisantes pour assumer seul les remboursements. Dans ce cas, il devient propriétaire unique de la maison. Vous devrez alors signer une demande de désolidarisation, qui vous ôte tout droit de propriété sur le bien. Soit vous vendez la maison et remboursez le prêt par anticipation grâce à l’argent de la vente du logement commun.

 

Enfin, pour vous couvrir en cas de changement de situation durant le remboursement du prêt, vous devez vous assurer. L’assurance de prêt permet de pallier toute perte d’emploi ou décès de l’un des deux emprunteurs. Membre du Groupe Hexaôm, Maisons Partout est votre allié au quotidien. Des assureurs partenaires vous proposent ainsi les produits les plus adaptés à votre situation.

 

 

Vous souhaitez faire construire votre maison dans le Cantal ? Maisons Partout, premier constructeur dans votre département, vous accueille dans ses locaux d’Aurillac. Durant cette première prise de contact, vous pourrez évoquer votre situation familiale et sécuriser la transmission de votre bien immobilier.

Les articles qui pourraient vous intéresser

Campagne ou lotissement : Les 5 questions à se poser avant d'acheter

Vous aimez plus que tout sortir entre amis, décider sur un coup de tête d’aller au cinéma ou au théâtre ? Si vous cherchez à faire construire votre maison, privilégiez les environnements urbains, en particulier les lotissements, qui vous permettront de ne faire aucune concession sur vos choix de vie. A contrario, vous ne jurez que par le chant des oiseaux, le silence, la vue imprenable sur la campagne environnante ou sur l’océan : pas d’hésitation, optez pour un terrain isolé, dans un environnement rural. Maisons Partout liste pour vous les 5 questions majeures à se poser avant le premier coup de pioche.
Lire la suite

5 bonnes raisons pour faire construire votre maison

Vous vous demandez peut-être depuis longtemps si vous pourriez faire construire votre maison? Posséder votre propre demeure est un rêve que vous nourrissez depuis longtemps ? Maisons Partout, numéro 1 de la construction individuelle dans le Cantal (15) depuis plus de trente ans, vous dit pourquoi faire construire votre maison ne n’offre que des avantages par rapport à l’acquisition d’une propriété ancienne.   Bonne raison n°1 : Faire construire sa maison pour réaliser des économies Une maison neuve est obligatoirement conçue selon la dernière Réglementation Thermique. C’est une obligation que le Gouvernement impose à tous les constructeurs. Pour vous, cette mesure ne présente objectivement que des avantages. Choix des meilleurs matériaux de construction, apportant des qualités d’isolation optimales, maîtrise des techniques de pose adaptées… tout est mis en oeuvre pour concevoir une maison la moins énergivore, voire passive. Vous aurez alors une très bonne surprise lorsque vous constaterez que votre facure énergétique sera réellement moins élevée que dans votre habitat ancien. Par ailleurs, vivre dans une maison neuve vous assure des températures maîtrisées, hiver comme été. L’assurance de ne pas souffrir de la chaleur, même dans votre espace jour orienté Sud ! Dans le souci d’optimiser votre confort thermique et phonique, Maisons Partout collabore avec ACTIS Isolation et propose de construire votre maison avec HYBRIS, un isolant alvéolaire 3 en 1 qui assure l'isolation thermique hiver/été, l'isolation phonique et l'étanchéité à l'air des bâtiments.     Enfin, sachez que lorsque vous faites construire votre maison, vous êtes exonéré de taxe foncière durant deux ans. Un sérieux coup de pouce pour vous permettre d’accéder à la propriété sans grever votre budget.   Bonne raison n°2 : Faire construire sa maison pour se sentir vraiment chez soi Lorsque vous faites construire une maison neuve, vous maîtrisez absolument tous les paramètres de votre future vie : choix du terrain, du modèle de maison, des matériaux de construction, de son implantation sur le terrain, des équipements, de la décoration… à chaque étape de votre projet, Maisons Partout vous interrogera sur vos choix, tout en vous conseillant, lorsque vous en aurez besoin, comme, par exemple, dans la sélection du meilleur système de chauffage en fonction de la composition de votre famille et de vos habitudes de vie.   Maisons Partout met à votre disposition 111 plans de maisons modulables qui vous permettent de choisir la meilleure configuration de votre espace intérieur. Vous pourrez également choisir le style de votre future demeure : contemporaine, traditionnelle, de plain-pied ou à étage… faites votre choix ! Maisons Partout vous propose également des offres terrain+maison, ou des offres de terrains seuls, de manière à faciliter votre projet constructif et à trouver le meilleur emplacement qui servira le style architectural que vous avez choisi.   Bonne raison n°3 : Faire construire sa maison pour éviter les erreurs et les vices de construction Choisir un constructeur reconnu et implanté durablement dans votre région est la meilleure stratégie pour que votre projet constructif soit mené dans le respect des règles de l’art, et sans mauvaise surprise. En effet, ce dernier a l’obligation de vous faire signer un Contrat de Construction de Maison Individuelle (CCMI) par lequel il s’engage, conformément à la loi, à vous construire votre maison en respectant : Le prix de la maison La description de la maison (plan, matériaux utilisés…) La date de début de chantier, ainsi que la date de livraison de votre futur bien Le garantie décennale La garantie de livraison, s’attachant à respecter le prix et le délai initialement déterminés   Par ailleurs, un constructeur de maisons individuelles sécurise votre projet en vous offrant diverses garanties, nécessaires pour vous protéger de tout incident. Parmi elles, on trouve les plus connues : La garantie de parfait achèvement : vous permet d’être couvert dans l’année suivant la remise des clés contre la découverte de défauts de conformité ou de désordres La garantie de bon fonctionnement : assure la protection des éléments d’équipement dissociables de la construction, et ce pendant les deux premières années dans votre nouveau logement La garantie décennale : durant dix ans, vous protége contre les malfaçons de nature à compromettre la solidité du bâti ou le rendant impropre à sa destination   Bonne raison n°4 : Faire construire sa maison pour préserver sa santé La Réglementation Thermique n’est pas simplement l’alliée des familles désireuses de réaliser des économies d’énergie. Elle leur permet également de préserver leur santé en imposant aux constructeurs de maisons d’employer des matériaux dont la traçabilité peut être assurée, avec un coût carbone maitrisé, et surtout exempts de Composés Organiques Volatils (COV). Ces derniers, fabriqués avec des substances, comme les solvants, par exemple, sont potentiellement dangereux pour la santé humaine et l’environnement, et sont proscrits dans les maisons neuves. Construction de maison rime donc avec garantie d’évoluer dans un intérieur sain. Maisons Partout sélectionne rigoureusement ses matériaux de construction pour vous assurer un air intérieur sain, dès que vous posez vos valises.   Bonne raison n°5 : Faire construire sa maison pour pérenniser  son patrimoine Lorsque vous faites construire votre propre demeure, vous avez l’assurance de vous installer dans un bien dans lequel aucun travaux ne sera à prévoir durant de longues années. Si vous deviez vendre votre maison, vous pourrez alors présenter un bien que vous avez fait construire, et vous serez les plus à même de mettre en avant ses avantages, entre autres sa très faible consommation énergétique, inhérente à la réglementation thermique selon laquelle elle a été conçue.   Alors ? Convaincu ? N’hésitez pas à prendre contact avec nous pour étudier ensemble votre projet constructif.  
Lire la suite